Accueil > Infos métiers > Contrat filière : améliorer la transformation et la valorisation des déchets

Contrat filière : améliorer la transformation et la valorisation des déchets

Un grand pas en avant

Le 20 novembre 2018, un grand pas a été accompli en faveur de la gestion des déchets et de la valorisation du recyclage : la signature du contrat stratégique de filière dédié à la valorisation des déchets.

Quels objectifs ?

Ce contrat, instauré conjointement entre l’état et le Comité Stratégique de la filière Transformation comprend deux objectifs principaux :

  • Diviser par deux les déchets mis en décharge pour 2025
  • Développer en France une industrie du recyclage forte et compétitive par rapport à ses voisins européens et mondiaux 

Les entreprises de récupération des déchets de l’Ain sont sensibles à cette mesure car elle permettra non seulement de valoriser le recyclage mais aussi d’améliorer l’image de leur métier.

Un grand pas en avant dans la valorisation du recyclage
Serrand - Valorisation / Elimination des déchets


Objectif 2025

5 ans pour reconquérir la planète et faire des métiers du recyclage les principaux acteurs de demain.

Ces projets visent à :

  • Mieux réutiliser les produits recyclés et élargir les débouchés qui leur donneront une seconde vie
  • Fabriquer des produits, autant que possible, à base de matière première recyclable : c’est l’éco-conception
  • Améliorer la performance des centres de tri en accompagnant notamment les petites et moyennes entreprises de collecte sélective de déchets dans ces transitions écologiques et économiques
  • Assurer une meilleure utilisation des Combustibles Solides de Récupération (CSR) par l’intégration de composants biogènes comme le papier, le carton ou le bois pour limiter les émissions de CO2

L’émergence de ce secteur, un axe majeur 

A l’horizon de 2025, ces industries innovantes seront capables de traiter plus de 8 millions de tonnes de déchets.

A cette date, le taux de matériaux recyclables devra avoir progressé de 65 % et les matières plastiques devront être 100% recyclables.

Un investissement important

Le coût d’investissement de cette transition est estimé à 4,5 milliards d’euros… Un véritable enjeu pour les entreprises spécialisées dans la gestion des déchets de l’Ain, du Jura et de la Région Rhône-Alpes Auvergne.

De nombreux efforts avaient déjà été amorcés, notamment grâce à :

  • La collecte de déchets dangereux
  • La collecte de déchets ménagers
  • Le recyclage de câbles électriques
  • Le recyclage de déchets industriels

A l’aide de bennes de recyclage mises à disposition dans les départements de l’Ain et du Jura, les acteurs de ce secteur ne cessent de se mobiliser afin de s’adapter à la situation.

Les actions des pouvoirs publics permettent ainsi à Serrand Recyclage, acteur majeur de la collecte sélective des déchets dans l’Ain, d’aller encore plus loin dans cette démarche de développement durable.

De nombreux efforts ont déjà été amorcés grâce au recyclage de câbles électriques, de déçhets industriels...