Accueil > Infos métiers > La valorisation des bio-déchets par la méthanisation

La valorisation des bio-déchets par la méthanisation

En 2025, le recyclage des matières organiques, déjà connu des grandes entreprises, devra s’étendre aux plus petites structures. Il ne se limitera plus au milieu rural mais devra se développer dans les zones urbaines et péri-urbaines.

Qu’est -ce que la méthanisation ?

Il s’agit d’un procédé naturel et biologique visant à détruire la matière organique en l’absence d’oxygène, contrairement au compostage qui s’effectue grâce à l’air ambiant. Il s’agit en fait de la digestion (ou fermentation) de cette matière sous l’action de plusieurs micro-organismes déjà présents dans la nature.

Un digesteur (sorte de gros local en milieu fermé) accueille les matières à traiter, sans contact à l’air et sans rejet d’odeur. A la fin de ce processus, les bénéfices sont doubles puisque l’on obtient :

  • Une énergie renouvelable : le biogaz (composé de méthane et de gaz carbonique) qui pourra ensuite servir de carburant, produire de la chaleur ou de l’électricité.
  • Un produit, riche en matière organique appelé « digestat » : Il peut retourner à la terre et servir d’engrais naturel, permettant ainsi de limiter l’utilisation de produits chimiques.

Ce processus limite ainsi les gaz à effet de serre et ne produit aucun rejet dans la nature.

la valorisation des bio-dechets
les déchets valorisables par methanisation

Quels déchets sont-ils concernés ?

Les bio-déchets les plus couramment valorisés par les techniques de méthanisation sont :

  • Agriculture et jardinage : déjections animales, fumier, lisier, résidus de récoltes, tontes de gazon

  • Rejets provenant de l’industrie agro-alimentaire : fruits et légumes, déchets des abattoirs, laiterie ou entreprises vinicoles, graisses

  • Rejets de boues et graisses en provenance des stations d’épuration des eaux urbaines

  • Déchets des restaurants et grandes surfaces

  • Déchets des particuliers ou bio-déchets ménagers (restes alimentaires)

Les contraintes de la méthanisation

Avant toute démarche, il est indispensable de vérifier la ressource à traiter et de s’assurer de la faisabilité de sa valorisation énergétique.

L’interaction avec les entreprises de gestion des déchets et de recyclage ou de centres de stockage s’avère primordiale pour les produits ne pouvant finalement pas être méthanisés.

L’enjeu est donc de taille pour les entreprises de ce secteur qui ont un rôle important à jouer, en complément des innovations réalisées par les start-up du domaine.

C’est le cas d’une société israélienne, fondée en 2012 et soutenue par le groupe Engie.
Celle-ci voit encore plus loin en inventant la micro-méthanisation à domicile à savoir la mise à disposition de digesteur de petite taille chez le particulier. Celui-ci pourra alors utiliser son propre biogaz pour sa gazinière spécifique, fournie par la même entreprise.

Il faut s’avoir que les bio-déchets sont composés à 80 % d’eau. Leur transport sur de longues distances est coûteux financièrement et lourd de conséquences pour l’environnement. Il est donc particulièrement intéressant de pouvoir les traiter localement !

La valorisation des déchets est un secteur passionnant puisqu’il participe, de par ses innovations, à inventer nos modes de vie et de consommation de demain.

Serrand Recyclage est partie prenante de cette fantastique aventure dans une démarche de développement durable.

La collecte, la gestion et la valorisation des déchets font partie de notre métier.
Le recyclage est notre engagement… Contactez-nous pour progresser ensemble.

la valorisation des déchets par micro-méthanisation